Rechercher
  • Stephane Vittoz

L'échelle de Jacob : voyage du monde de l'émanation au monde de l'action !

Mis à jour : nov. 10

Ce que je partage ici est mon interprétation, c'est aussi le fruit de mon exploration personnelle lors de soins reçu ou lors de méditations. Ce n'est pas un contenu théorique que j'aurais appris dans des livres et simplement résumé mais bien un témoignage. Pendant longtemps je n'ai perçu que peu d'images et simplement des couleurs, surtout du violet et du vert, parfois du jaune mais surtout tout simplement une lumière blanche indescriptible, tellement apaisante et réparatrice, aimante et motivante. Tout était informations et mon mental ne pouvait que traverser tout cela sans rien retenir. J'ai envie de partager mon expérience et d'accompagner ceux qui veulent découvrir leur vrai nature, leur identité multidimensionnelle afin de mieux l'abandonner, pour se réaliser ici.


Les 7 rayons sacrés selon la vision de Géraldine Innocence.

J'ai déjà décrit dans d'autres articles ma vision et mon utilisation de l'arbre de vie (arbre des Sephiroth), des solides de Platon et de l'énnéagramme. La vision des rayons est complémentaire et ils sont tous utiles à notre construction. Ces qualités primordiales nous infusent nous définissent profondément, jusqu'a notre blessure originelle qui est en correspondance.


Je vous propose ici une immersion grâce à votre imagination. Le premier travail et pas le moindre serait de vous centrer et d'aller au point zéro, de méditer afin de vous connecter à votre source pour demander à revivre la naissance de l'être divin que vous êtes.


Une fois cet état de présence atteint, on peut alors s'imaginer pure lumière. On peut s'imaginer être un éclat lumineux porté par son rayon, on descend l'échelle de Jacob vers la densité. Bientôt nous quittons le monde de l'émanation pour rejoindre celui de la création, une nouvelle expérience dans la densité nous attend et pour l'instant nous sommes encore dans un espace hors du temps linéaire. Nous voila maintenant descendu dans un espace regroupants toutes les familles d'âmes, nous rejoignons chacun la notre et nous recevons les enseignements correspondants. ici, à ce niveau intermédiaire qui n'est définit ni par l'espace ni par le temps, les autres rayons sont intégrés d'une manière spécifique et en proportion différentes pour chaque famille d'âme. Chaque émanation est unique et calée, structurée suivant ces principes. La complexité dépasse l'entendement et je ne tenterais donc pas ici un simplification grossière car un livre ne suffirait pas à l'expliquer. Toucher la vibration de cet espace est un bain de jouvence, tout ce que nous sommes originellement est présent, toutes les clés et informations sur votre identité et aussi le lien avec toutes vos émanations.


Certaines âmes ne sont pas passées par cet espace, leur création est plus tardive et certains utilisent alors le terme de base sombre, parfois on parle aussi de jeunes âmes et diverses interprétations sont possibles. Les âmes incarnées sont souvent constituées de plusieurs fragments, c'est un jeux de miroirs et les sciences occultes subtiles ont poussé loin dans la noirceur les différentes possibilités de dévier/déformer/manipuler le principe de création original que je décris. Quelle que soit notre histoire d'âme, quelle que soit notre construction certaines lois sont universelles et la lumière originelle est présente en chacun de nous.


L'ombre n'existe pas sans lumière dans la dualité, elle est relative alors que la lumière est absolue et universelle, infinie.


.

Illustration de l'arbre des Sephiroth et de l'échelle de Jacob, les rayons appartiennent au monde de l'émanation, les Archanges qui les définissent sont au delà de la dualité.


Ceux qui ont l'aspiration à vibrer ces hautes fréquences, ces qualités originelles seront aidé. Pour reprendre l'allégorie de la caverne de Platon, je constate que ceux qui sont sortis de la caverne une seule fois, ceux qui ont gouté la vrai lumière/soleil ne voudrons plus se contenter de l'illusion. Inutile de dénoncer la fausse lumière/néon auprès de ceux qui ne sont jamais sortis de la matrice, ils ne peuvent comprendre que par l'exemple. Nous pouvons tous porter cette lumière au coeur de la caverne/matrice pour l'infuser de notre présence aimante et réalisée.


Ce que je propose, en rendez-vous individuels ou collectifs, c'est de comprendre/vivre que nous sommes une construction de lumière densifié. Au delà des mots, l'expérience de ressentir/connecter/vibrer me semble le meilleur moyen d'ouvrir de nouvelles possibilités au delà du mental. Rencontrer les parties de notre être qui détiennent toutes les clés est possible. Ces connaissances qui étaient autrefois réservés à une élite d'initiés deviennent maintenant accessible au commun de mortels. C'est là le paradoxe de notre monde moderne, notre conscience s'élève et avec un minimum d'effort on peut accéder à certains plans avec l'aide de concepts très anciens et oubliés .


Ainsi le smartphone et la technologie numérique sont le reflet déformé d'un monde plus subtile présent depuis le commencement et qui se démocratise. Nous étions tous reliés au tout et à toute l'information tout le temps bien avant Google et internet. Se relier à la création originelle de la nature c'est cultiver ce lien invisible mais primordial, c'est toucher les lois universelles incarnées dans le minéral, le végétal, l'animal pour les intégrer dans l'humain. Nous pouvons intégrer cette possibilité mentalement grâce au savoir.


La rencontre de ce monde spirituel parfait et immatériel rend souvent la perception du monde physique/géopolitique et de l'humain incarné bien médiocre en comparaison. Le tableau de la réalité se trouve éclairé d'une lumière si forte qu'il peut apparaitre très noir, la taille et la densité de l'ombre étant proportionnelle à l'intensité la lumière. L'autre possibilité lorsque l'on s'élève un peu trop c'est de se retrouvé perché, déconnecté de la réalité et dans l'illusion de la connaissance, de la vérité absolue. Ce n'est pas le but ici, le New Age décrit ainsi une vision sans bien ni mal ou l'absolu s'invite dans le relatif avec les pièges associés : sectarisme, drogues et fuite dans ce monde illusoire parfait car déconnecté.


Le défit de l'humain actuel n'est pas de monter se réfugier en haut de l'échelle de jacob mais bien de faire descendre cette lumière dans la matière par des actes. Nous devons faire le choix d'être créateur de notre monde ou bien accepter de vivre le rôle de la simple créature, victime des complots et d'un monde si noir courant à sa perte. Descendre la lumière et la partager, c'est éclairer d'un nouvelle conscience les événements. La dure réalité peut alors être appréhendé et transformé depuis l'intérieur, en douceur et de manière uniforme, universelle et unanime. La conscience collective grandit depuis soi.


Nous avons le choix des moyens, nous avons les clés mais avons nous assez de volonté et d'amour pour nous rejoindre et construire ensemble le monde de demain ?

30 vues1 commentaire

06 83 93 89 23

©2019 by Vittoz. Proudly created with Wix.com