top of page
  • Photo du rédacteurStephane Vittoz

C’est le jour du bilan pour l’année 2023 !

Dernière mise à jour : 12 janv.

Le moment du bilan. Comment vas tu choisir de regarder cette année passée ?

Vas tu continuer à diminuer ta puissance en cultivant ta culpabilité ?

On dit à tord que le battement des ailes de papillons pourrait déclencher un ouragan à l’autre bout du monde. C’est pour moi une fausse croyance populaire demandant à être actualisée.

Les différentes modélisations et même observations montrent l’inverse. Aucun papillon ne provoque de catastrophe, bien que tout soit en lien et intriqué, la causalité binaire est une illusion.

Bien que tu sois le centre de ton monde, à l’image de l’innocent papillon, tu n’est ni responsable ni coupable de ce qui se passe de terrible dans ce monde.

Par contre, le regard que tu portes sur le monde définit comment tu vas percevoir les événements planétaires, à l’extérieur de toi. Tu risques de nourrir la même chose à l’intérieur si tu ne reconnais pas le miroir qui t’est offert avec le monde. Ce qui est touché à l’intérieur fait mal parfois, si tu n’écoutes pas le message ou que tu ne le comprends pas, tu vas te couper encore plus d’une partie de toi. Du coup ces éléments séparés vont revenir jours après jour en miroir, en criant de plus en plus fort, jusqu’a ce que tu passes à l’action, souvent en compensation malheureusement. La guerre te montre le mal que tu peux te faire lorsque tu ne t’aimes pas, et que tu suis une idée, une doxa, une règle injuste qui ne vient pas de toi. Fais la paix avec toi même, ne juge pas si possible, ou si tu juges pardonnes toi, et surtout aime toi comme ça !



Pour clôturer l’année 2023 et retrouver ta pleine puissance d’action pour 2024, lâchons ensemble la culpabilité. C’est elle qui nous fait choisir la position de victime. La souffrance garantie l’innocence dans l’inconscient collectif, des siècles de religion nous ont conditionné ainsi.

Je te propose donc de choisir 3 points de vue, en appliquant 3 filtres différents.

En choisissant 3 regards polarisées volontairement, puis en mixant le tout, tu vas pouvoir choisir comment tu souhaites te regarder. Ce nouveau regard va te permettre de construire la nouvelle année qui arrive comme tu l’entends, avec plus de joie, et moins de culpabilité.


Premier regard sur ton année passée : le neutre. Depuis ta cuisine ou ton canapé, ou un endroit tranquille de ton choix, fait un premier bilan général de l’année 2023. Tu peux être factuel(le) ou émotionnel(le), l’important c’est de prendre des notes, d’écrire tout ce qui vient.



Deuxième regard : le pessimiste, celui qui noircit bien le tableau et culpabilise. Tu peux aller dans tes toilettes, fermer la porte et faire ton bilan 2023 dans le noir. Regarde tous les loupés, les occasions manquées, tout ce que tu aurais pu faire de mieux, tu peux jouer à te culpabiliser mais sans te torturer quand même ! Prends quelques notes ou rédige un résumé.

Quand c’est terminé, tire la chasse et passe à la suite !



Troisième regard : un peu plus tard dans la journée, depuis un coin cocon, depuis ta chambre ou ton salon, cherche le meilleur, le plus merveilleux de ton année passée. Trouve tes réussites et découvertes, tout ce qui était chouette ! Écris tout ça, tu peux y revenir et le faire en plusieurs fois si besoin, toujours avec l’état d’esprit positif et joyeux.

Pour le deuxième regard aussi c’est pareil, si tu es de nature assez positive ça peut coincer un peu. Tu peux faire chaque étape en plusieurs fois au gré des humeurs, mais pas au même endroit ni au même moment.



Dernier regard : Un peu plus tard, quand tu seras satisfait(e) de tous ces rdv avec toi même, alors tu pourras rejoindre ta cuisine ou un endroit propice à la concentration pour finaliser. Bien assis(e), après quelques respirations, bien ancré(e), te voilà au moment de ton vrai bilan. Tu peux reprendre tes notes et trier, classer ou bien suivre l’intuition, ce qui vient de neuf et demande à être écrit.

Au lieu d’un point de vu général et rapide, tu as maintenant l’opportunité avec toutes ces données de construire un point de plus complet. Tu peux aussi décider en conscience comment tu polarises ce bilan, c’est aussi ce qui va t’aider à déterminer comment démarrer l’année à venir.

Ce choix est très personnel, il te correspond aujourd’hui. L’avantage d’avoir écrit tout ça c’est que tu pourras y revenir plus tard, et changer ton regard pour celui qui te convient mieux demain.



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page