Rechercher
  • Stephane Vittoz

Au delà du point de vue : la vérité


Qui regarde ces trois points de vues différents?

En voyant l’image projetée suivant trois points de vues, 3 personnes pourraient dire :

  • « C’est un carré, c’est sûr. Un carré bleu »

  • « Mais non, tu vois bien que c’est un triangle rouge ! »

  • « Que racontez-vous donc ? C’est un rond jaune évidemment ! »


Qui a tort ? Qui a raison ? La Vérité

C’est une histoire de point de vue et de conviction. "LA" vérité est absolue et comme vous avez pu le constater nous sommes tous des êtres vivant dans un monde relatif.

Nous avons donc accès à une vérité partielle et pourtant celle ci nous définit. Le mental permet de juger et d’évaluer, il est relatif. Il n’est pas bon ou mauvais mais lorsqu’il devient le maitre de l’ego il nous éloigne de nous, il nous perd dans ses certitudes et ses illusions, ses projections.

Notre vérité personnelle est évolutive autant que nous le sommes. Pouvoir adopter plusieurs points de vues différents ce n’est pas être instable, au contraire c’est un gage de stabilité de savoir s’adapter à notre environnement et aux personnes avec qui nous échangeons. La vérité perçue est comme un iceberg, nous ne percevons qu’une partie visible suivant notre angle de vue unique qui dépend de nos croyances, des circonstances et de l’action de notre inconscient, c'est là que se cachent nos plus grosses peurs. Lorsqu’un seul élément de ce qui me définit bouge, ma vérité bouge aussi. Les manifestations de l’inconscient sont par exemple le déni, tous les biais comme celui de confirmation qui nous pousse à choisir les éléments validants notre vérité du moment.

La répétition d’une chose fausse permet de la faire devenir vrai pour une majorité de personnes. L’humain préfère se mentir plutôt que de s’exclure en adoptant un point de vue trop différent. Ainsi notre point de vue reste unique mais est déformé par ce que l’on nomme filtres :

-les filtres du pays avec les croyances induite -les filtres du milieu social qui va définir notre rapport aux autres et à l’argent -les filtres en rapport avec notre sexe -les nombreux filtres issus des croyances familiales

Tous ces filtres modifient et obscurcissent notre vision de la vérité, ils constituent notre structure mentale, l’assemblage et l’intrication de nos croyances agencés à travers les archétypes.

Les archétypes

J’ai choisis de vous présenter les archétypes sous la forme d’une analogie par rapport à la matière. L’atome était pendant longtemps le plus petit élément de matière connu, constitué de 3 éléments de base : les protons, neutrons et électrons On peut observer la complexité et la diversité des éléments présents dans le tableau périodique des éléments listant les atomes connus. Pourtant c’’est simplement l’agencement du noyau autour de 3 mêmes éléments de base qui donnent la diversité. Par exemple le plomb et l’or sont proches en masse mais pourtant totalement différents.


Un assemblage d’atomes différents se nomme molécules. Au niveau moléculaire on réalise que les possibilités sont presque infinies, ces molécules forment toute la matière vivante et inerte que nous connaissons. Il en est de même au niveau humain pour les archétypes qui sont des assemblages de croyances mentales imbriquées et structurées d’une manière complexe. Le centre, le noyau, le point commun pour tous ces archétypes et de l'atome c’est de la lumière, projetée dans la forme donc réduite en fréquence à travers un principe proche de la diffraction. Nos éléments de bases sont par exemple l’amour, la peur, la vérité. Les archétypes constitués d’un agencement de croyances sont simplement des constructions relatives, des déclinaisons complexes des 3 éléments de base communs à toute vie sur terre.


L’alchimie c’est transformer le plomb en or, le plomb étant symboliquement ce qui déplait et est vécu comme un problème. Nous allons voir qu’il s’agit de nous transformer alchimiquement en redonnant plus de souplesse à nos structures, attendrir le mental en l'éclairant différemment. Notre matière est vivante et dynamique, nos structures sont évolutives et ne sont que des projections depuis les plans subtils, nous figeons nos vérités par peurs. Au delà de ce qui est accessible mentalement il y a tout ce qui à besoin d’être recyclé et qui est prêt à l’être, surtout l'héritage de nos ancêtres. Nous allons initier une transformation alchimique en permettant à notre lumière source de circuler plus librement dans notre système.


Voici un exercice pour tester ce principe :


Pour commencer nous allons faire une liste :

-de ce qui est dépassé en nous, de ce qui nous gène

-de ce que nous souhaitons installer à la place, de nos aspirations.


Lorsque c'est prêt demander à retirer tout ce qui vous encombre et à le poser en face de vous, sur une chaise ou un repère que vous avez disposé à cet effet. Vous pouvez aussi le mettre entre vos mains si vous préférez.


Comment vous sentez vous avec ce fardeau en moins ?


Vous pouvez ensuite ouvrir grand vos mains et générer une belle boule de lumière depuis votre ventre. Lorsque c'est prêt lancez là avec gratitude vers les éléments à recycler que vous avez dissocié de vous. Reconnaitre ce qui est présent et qui vit en vous permet de vous retrouver au delà de ces filtres ou conditionnements, croyances.

Vous pouvez accompagner le mouvement de libération avec une expiration.


La dernière étape est d'accueillir le nouveau, ce à quoi vous aspirez, le beau, le grand le neuf. Inspirez pleinement ce qui vous éclaire et allège pour l'installer en vous et occuper l'espace libéré.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout